Menu Contenu
Marie Françoise Fuchs, une vieillesse pleine d’avenir
A 85 ans, Marie-Françoise Fuchs n’a rien de la mamie gâteau et encore moins de la mamie gâteuse. Cheveux coupés courts, silhouette impeccable en pantalon, col roulé, elle vous accueille avec une tasse de thé et cette aisance toute naturelle des gens bien né. Dans son bureau, donnant sur la cour d’un immeuble ancien face au Louvre, les livres ont pris le pouvoir, allant jusqu’à investir le canapé. Il est vrai que cette petite femme aux faux airs de Françoise Giroud, n’est pas du genre à s’alanguir. Il y a 10 ans, à l’âge ou d’autres ressassent leurs souvenirs, elle a créé l’association Old’Up, dont elle vient de céder la présidence au Professeur Philippe Gutton. « Avec Old’Up, les vieux debout revendiquent d’être une richesse et de se sentir utiles à notre société. J’ai mis toute mes forces à faire remonter leur parole, comme je l’ai fait avant pour les femmes et les grands parents ».

>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’enfance de l’art
Les musées aussi mise sur l’intergénérationnel. Le Louvre Lens a lancé il y a quelques mois des ateliers baptisés « l’art d’être grand-parents ». Un samedi par mois pendant deux heures, les médiateurs du musée offrent gratuitement aux grands parents conseils et astuces pour éveiller la curiosité et la créativité des plus jeunes. Ils répondent à des questions très concrètes sur quelles œuvres choisir, comment capter l’attention des enfants ou comment évoquer la nudité ? Ils proposent également des activités pour prolonger ce temps de découverte. De quoi faire d’une visite au musée un beau moment de complicité intergénérationnelle.
En savoir plus
 
 
>> Sur le Millevaches, un Bavard’âge pour créer du lien - 19

Pour tisser et maintenir des liens afin d'aider à bien vieillir, favoriser les relations intergénérationnelles et la qualité de la vie, un réseau d’une quinzaine de bénévoles rend visite aux habitants qui se sentent isolés sur le Plateau des Millevaches (Corrèze). >> lire la fiche

 
>> A Montreuil-Bellay, Thouet-Possible ! - 49
Pour revitaliser le lien social et associer les habitants au développement social de leur cité, le Conseil général de Maine-et-Loire et la Commune de Montreuil-Bellay en lien avec plus de dix partenaires initient une démarche de développement social local qui donne lieu à la création d'un réseau d'acteurs mêlant citoyens, professionnels et politiques : le réseau "Thouet possible" (du nom du cours d'eau qui traverse la commune) initie une multitude d'actions qui vont de l’aménagement d’un square à la création d’une Maison de Tous pour Tous, en passant par des "rencontres causeries"... >> lire la fiche
 
>> A Paris, les enfants ont leur Café ! - 75019
Afin d’offrir un espace de jeu et de détente convivial aux enfants et à leurs parents, l’association Cafézoïde met à disposition des familles un café ouvert à tous, sans alcool ni tabac. L’endroit, conçu pour permettre aux enfants et adultes de se rencontrer et d‘échanger, mais aussi de s’initier à la pratique d’un art, offre par ailleurs chaque jour une programmation renouvelée, qui alterne entre temps ludiques, spectacles et ateliers artistique. >> lire la fiche
 
>> PRISMA, un modèle de prise en charge intégrée du grand âge
Pour répondre de manière continue aux besoins des personnes âgées en situation de dépendance d’un territoire et résoudre en particulier le problème de fragmentation du système de soins et de services en France, le Projet et Recherches sur l’Intégration des Services pour le Maintien à l’Autonomie (PRISMA) est une nouvelle méthode d’organisation visant à favoriser la coordination de tous les partenaires (médicaux, socio-sanitaires, hospitaliers, hébergement, pharmacies, services infirmiers et aide à domicile, réadaptation, etc.), autour de la personne. Une expérimentation menée sur un panel de sites contrastés, très urbain (Paris 20e), urbain (Mulhouse), et rural (Sud d’Étampes, 91). >> lire la fiche
 
>> L'Adosphère, une maison des adolescents portée par le département - 21
Afin d’apporter une réponse aux difficultés des jeunes fragilisés, les maisons des adolescents (MDA) sont des lieux d'accueil gratuits ouverts sur la ville. Des équipes pluridisciplinaires y écoutent, informent et accompagnent les jeunes dans la résolution de leurs difficultés. Situées au cœur d'un réseau de partenaires, ces nouvelles structures constituent également un soutien pour les familles ainsi que pour les professionnels. Ces derniers trouvent à la MDA de Côte d’Or, nommée l’adosphère », un lieu de partage d’expériences, de transversalité, de coordination et de formation.  >> lire la fiche
 
>> Parcours d'habitant, 26 minutes pour comprendre - Caen - 14

Afin de mieux faire connaître son action sur les quartiers, la Caf du Calvados produit un film documentaire qui donne la parole aux femmes et aux hommes qui fréquentent les 13 établissements socioculturels qu'elle gère directement. Professionnels et habitants s'approprient l'œuvre qui, au-delà de la communication institutionnelle, devient un outil en faveur des actions DSL.
>> lire la fiche

 
>> CTG : la convention grand format - 33
Pour optimiser les ressources à destination des familles et coordonner au mieux les réponses des acteurs sociaux du territoire, la Caf de Gironde expérimente depuis janvier 2009, la démarche de Convention territoriale globale (CTG) impulsée par la Caisse nationale d'allocations familiales (Cnaf).
>> Voir la fiche
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 Suivante > Fin >>