Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Quelle place pour les âgés ?
Comment promouvoir la participation sociale des personnes âgées ? C’est à cette question que s’efforce de répondre le dernier numéro de la revue de "Santé Publique France, La santé en action". Alors que l’on compte aujourd’hui en France 13 millions de personnes âgées de 65 ans, la publication lui consacre un dossier de 37 pages, auquel a contribué une vingtaine d’experts (médecins, sociologues, universitaires…). Cette approche transversale permet de préciser les définitions, définir les enjeux, dessiner des pistes d’actions, s’inspirer de nos voisins étrangers… L’occasion d’évoquer des sujets qui tiennent à cœur à Apriles, comme l’engagement bénévole des séniors ou encore leur participation à l’élaboration des politiques locales.
> Télécharger la révue
 
>> Les Pyrénées-atlantiques engagés contre la maltraitance institutionnelle- 64
Afin de prévenir les phénomènes de maltraitance dans les institutions relevant de sa compétence, le Conseil général des Pyrénées-atlantiques met en place depuis 2006 une politique volontariste en direction des professionnels en contact avec les populations les plus fragiles. Outre l’accent mis sur la question de la maltraitance institutionnelle dans la rédaction des trois derniers schémas départementaux, le CG organise chaque année un colloque sur le sujet. Le Département s’est également doté d’un référentiel spécifique en partenariat avec la DDCS (ex-DDASS) et la PJJ. Il a également entrepris, via un poste dédié, une évaluation des établissements accueillant des publics vulnérables qui relèvent de sa compétence. >> Lire la fiche
 
>> Attention, parents en mouvement ! - 64
Pour répondre à un besoin de garde, des parents d'un quartier populaire de Pau développent un espace multi accueil associatif parental qui au fil des années et avec le soutien de l'Association des collectifs enfants, parents, professionnels (ACEPP), devient un lieu de socialisation à l'échelle du quartier, et le lieu ressource palois sur la parentalité.  >> Lire la fiche
 
>> Un lieu et une journée uniques pour l'orientation des bénéficiaires du RSA - 54
Afin de permettre aux personnes de réaliser au même endroit et en une demi journée l’ouverture de leurs droits RSA, définir l’orientation la plus appropriée à leur situation, fixer le premier rendez-vous de parcours et favoriser l’accès aux droits, le Conseil général de Meurthe et Moselle a créé des plateformes pluri-partenariales d’accueil et d’orientation des bénéficiaires du RSA. >> Lire la fiche
 
>> Amiens : un dispositif contre l'exclusion scolaire - 80
Afin que les élèves exclus temporairement du collège ne soient pas livrés à eux-mêmes en journée, le centre interculturel ALCO, une association d’éducation populaire du Quartiers Nord d’Amiens (80), propose un dispositif innovant en partenariat avec l’Education Nationale. En obtenant l’accord et la participation de ses parents, le jeune est accueilli le temps de son exclusion. Il participe aux activités du centre tout en réalisant un travail de documentation sur un sujet de son choix. Le DARE permet non seulement d'occuper de façon constructive le jeune dans un cadre protégé, mais également de participer à sa remobilisation scolaire. >> Lire la fiche
 
>> En Gironde, un contrat de recherche entre le Conseil général et l’Université - 33
Pour consolider les relations entre le Conseil général de la Gironde et l’Institut d’études démographiques de l’Université Bordeaux IV, un contrat encadre la réalisation de programmes de recherches et de séminaires sur différentes thématiques et notamment celle de l’insertion. Dans le but de faire évoluer les politiques publiques et les pratiques professionnelles, les travaux sont diffusés de manière large dans le monde scientifique ainsi qu’auprès des élus et des services du Conseil général. >> Lire la fiche
 
>> En Haute-Savoie, Retis-ser des liens pour mieux protéger l'enfant - 74
Afin d’offrir une alternative au placement des enfants, l’association Retis, tout en partant des outils traditionnels de la protection de l’enfance, anime en Haute-Savoie un réseau de services intégrés pour les familles concernées par le dispositif de protection de l’enfance : relais parental, service d'éducation en milieu ouvert avec hébergement, accueil de jour multifamilial etc. Développant de nouvelles approches (conférences familiales, tutorat, groupes de paroles), et proposant des activités inhabituelles en protection de l’enfance (café des aidants, concert chez les gens, jardin partagé…), l’association se donne pour ambition la mobilisation de tous - enfants, parents, citoyens et professionnels - en faveur du bien-être de l’enfant et de la famille.  >> Lire la fiche
 
>> Partenaires, un café ! - 47
Dans le département du Lot et Garonne, les Cafés partenaires se multiplient pour fluidifier les relations partenariales et optimiser la réponse sociale du territoire. Un dispositif simple et peu coûteux d'information et de coordination initié par un Centre social municipal et dont s'emparent aujourd'hui les circonscriptions du Conseil général. >> lire la fiche
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 39 Suivante > Fin >>