Menu Contenu
Monique Fournier Laurent - « S’investir auprès des jeunes, c’est rester jeune ! »
Monique Fournier Laurent est la preuve que la retraite porte bien mal son nom. Depuis 10 ans, cette habitante de Creil ne cesse de militer pour une citoyenneté active au service de la collectivité. Des convictions dont elle s’est fait l’écho dans plusieurs ouvrages et qui motive son engagement auprès des jeunes, au sein du collectif GR21 et son implication dans sa ville. 
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Le Reflet s’illustre
Il y a quelques mois, Apriles consacrait une fiche au Restaurant le Reflet, à Nantes. Un restaurant extraordinaire puisque cette entreprise ordinaire a relevé le défi d’intégrer dans son équipe six personnes porteuses d’une trisomie 21. Aujourd’hui cette belle aventure fait l’objet d’un livre. Joliment illustré, cet ouvrage a pour vocation de partager à grande échelle le savoir-faire de l’association Trinôme 44, qui a porté le projet, et de diffuser le plus largement possible cette expérience afin d’inciter un plus grand nombre d’employeurs à embaucher des personnes porteuses de handicap. D’autres initiatives similaires ont d’ailleurs vu le jour à Nîmes ou encore à Rennes et Paris avec les cafés Joyeux. Prix 20 euros à commander sur http://projet-lereflet.fr/ notre-livre/ 
 
>> La Parentèle : la part belle aux enfants et aux parents - 33
Afin de faciliter les rencontres et les échanges entre parents et enfants, parents et adolescents, grands-parents et petits-enfants, parents et professionnels, la ville de Bordeaux a créé la Parentèle, un espace d’accueil gratuit et anonyme s’adressant à tous les publics, quelles que soient les tranches d’âge. Accueillir, écouter, orienter, informer : la Parentèle accompagne les familles en leur offrant la possibilité de se rencontrer et de développer des actions collectives tout en préservant la possibilité d'un accueil individuel à la demande des personnes.
>> Lire la fiche
 
>> Lever l’encre, l’apprentissage de la langue française et la culture pour une meilleure insertion
Pour lutter contre l’isolement de personnes en situation d’illettrisme et leur permettre d’améliorer leur quotidien, le Réseau Lever l’encre propose sur le territoire d’Arlysère un accompagnement visant l’apprentissage de la langue française, la découverte culturelle et l’inscription dans un maillage social impliquant une grande diversité d’acteurs institutionnels, associatifs ou encore bénévoles. >> Lire la fiche
 
>> Les aînés bisontins, citoyens actifs - 25
Pour réinventer le lien entre les générations dans la ville, Besançon créé «la coordination Jeunesse & Inter-âges». Cette coordination réunit au sein d’un service commun les politiques jeunesse et gérontologiques. Au service du Vivre-ensemble, cette nouvelle forme de gouvernance permet d’attirer plus facilement l’attention des élus, les incitant à repenser, avec les habitants, les différentes manières de concevoir et de soutenir la solidarité entre générations.
>> Lire la fiche
 
>> A Lille, ATD remobilise les familles les plus fragiles grâce au DSL - 59
Le projet de promotion familiale, sociale et culturelle dans le quartier «Fives» de Lille a pour objectif de créer une dynamique sociale permettant d’associer les familles les plus fragiles du quartier aux autres habitants, aux acteurs associatifs et aux professionnels de l’action sociale, éducative et culturelle en favorisant leur participation à la vie locale.  Cette dynamique est mise en oeuvre  par les membres du mouvement ATD Quart Monde qui intègrent les réseaux locaux, participent à la vie du quartier en vue d’y inscrire les familles les plus pauvres: préparation de fêtes de quartiers, participation à la vie de l’école (cantine scolaire, carnaval, sorties, jeux…).  L’action de l’équipe de promotion familiale sociale et culturelle est structurée en trois étapes :  immersion, identification, soutien, participation.
>>
Lire la fiche
 
 
>> Un jardin pour le vivre ensemble au pied des tours
Afin de réduire les tensions entre locataires, les habitants d’un ensemble HLM décident de créer le cadre de rencontres apaisées  en aménageant un jardin où chacun est invité à partager sa ou ses cultures. Ce carré de pelouse jusqu’alors inutilisé devient le terreau d’une sérénité retrouvée entre voisins.
>> Apriles est allé à la rencontre des acteurs sur le terrain et vous propose de plonger au coeur de cette initiative  : Lire le reportage...
 
>> Une laverie de quartier qui ne brasse pas que du linge - 71

Afin de créer un lieu de rencontre, de socialisation et de brassage des populations, la régie des quartiers Saint-Jean a créé une laverie associative autour de la combinaison de trois services : pressing, lavomatique et lavoir d’antan. Au-delà de la simple offre de service, il s’agit d’un espace de mixité, d'échanges et d'apprentissages au sein duquel les personnes profitent du temps de lavage pour rencontrer du monde, papoter ou participer à de multiples activités, la laverie retrouvant ainsi sa fonction des lavoirs d’antan, haut lieu de socialisation des femmes sorties de leur foyer, où les langues se déliaient et les liens se créaient naturellement. >> Lire la fiche

 
>> Vitré se mobilise contre l'obésité et pour la cohésion sociale
Afin de prévenir de manière efficace l’obésité des enfants et promouvoir un mode de vie sain pour tous ses habitants, la Ville de Vitré est engagée depuis 2004 dans le programme EPODE (Ensemble prévenons l’obésité des enfants). Grâce à une forte mobilisation municipale, associative, scolaire ou encore médicale, les enfants et leurs familles deviennent les acteurs de nombreuses initiatives relatives à l’alimentation et à l’activité physique. La découverte, le jeu et la convivialité sont au cœur d’un projet qui a fait ses preuves pour changer certaines habitudes et diminuer le nombre d’enfants en situation de surcharge pondérale. >> Lire la fiche
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 39 Suivante > Fin >>