Menu Contenu
Michel Vielle : "Donner une place aux habitants a toujours été mon obsession"
A l'occasion des réflexions qui naissent autour du mouvement des gilets jaunes et de la place du citoyen dans la vie démocratique, nous avons souhaité re-publier l'entretien de Michel Vielle datant de 2009. Disparu en 2010, ce géographe rural de formation, était venu au Développement social local (DSL) par sa passion nourrie pour "les territoires vécus, parcourus et repérés par les habitants". Devenu consultant, il a accompagné pendant dix années élus, professionnels et habitants dans les démarches de coopération et de co-construction de leur projet de développement. Une façon de donner corps et vie à la démocratie participative. Un grand professionnel, militant de la parole donnée aux citoyens, dont les constats et propositions n'ont rien perdu de leur actualité 10 ans après.


>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Quelle place pour les âgés ?
Comment promouvoir la participation sociale des personnes âgées ? C’est à cette question que s’efforce de répondre le dernier numéro de la revue de "Santé Publique France, La santé en action". Alors que l’on compte aujourd’hui en France 13 millions de personnes âgées de 65 ans, la publication lui consacre un dossier de 37 pages, auquel a contribué une vingtaine d’experts (médecins, sociologues, universitaires…). Cette approche transversale permet de préciser les définitions, définir les enjeux, dessiner des pistes d’actions, s’inspirer de nos voisins étrangers… L’occasion d’évoquer des sujets qui tiennent à cœur à Apriles, comme l’engagement bénévole des séniors ou encore leur participation à l’élaboration des politiques locales.
> Télécharger la révue
 
Le projet pour la famille dans la Loire
En 2007 le Conseil général de la Loire, dans l’obligation de réorganiser ses réponses et ses procédures pour se mettre en conformité avec le paysage législatif issu des trois lois du 5 janvier 2007, fait le choix de conduire un travail de réflexion et d’élaboration dans l’objectif d’agir au plus près des besoins des familles. Dès lors, les professionnels, constitués en groupes de travail, sont invités à réfléchir sur le parcours des familles hors organisation des services, dans la transversalité, et sans a priori, en respectant les objectifs partagés suivants:
Apporter des réponses cohérentes aux familles ; S’appuyer sur les compétences des familles ; Permettre aux familles de comprendre les interventions ; Changer le regard porté sur les familles.
>>Lire la suite
 
Le Cafés des Aidants : un dispositif de soutien local pour les aidants
Afin de répondre au besoin de soutien des personnes accompagnant un proche diminué par l'âge ou la maladie, l'Association Française des AIDANTS propose un dispositif permettant d’échanger dans un cadre convivial sur leurs expériences et difficultés. Les Cafés des Aidants sont des lieux, des temps et des espaces d’information, de rencontres et d’échanges, animés par un travailleur social et un psychologue ayant une expertise sur la question. Ils sont ouverts à tous les aidants non professionnels, quel que soit l’âge et la pathologie de la personne accompagnée. Le nom « Café des Aidants » est déposé, et le réseau national qui ne cesse de s’agrandir compte plus de 40 réalisations sur toute la France.
>>Lire la suite
 
L’Allier relève le pari d’un schéma unique des solidarités - 03
Le schéma unique des solidarités de l’Allier, adopté par l’assemblée départementale en décembre 2012 et mis en application depuis janvier 2013, articule, en un seul et même document, les orientations pour les cinq années à venir (2013 – 2017) en matière de protection de l’enfance, de politique de la petite enfance, de prise en charge des personnes âgées et des personnes handicapées. Résultat de plusieurs mois de diagnostic partagé et de concertation avec l’ensemble des acteurs, il se structure autour de cinq axes prioritaires : observer, faire connaitre et prévenir ; soutenir les aidants et la parentalité ; informer, coordonner et coopérer ; garantir la qualité des accompagnements ; bien vivre dans son territoire.
>>Lire la suite
 
A Beauvais, la bibliothèque, au cœur du quartier - 60
Afin de permettre aux enfants d’accéder aux livres plus facilement et de prévenir l’échec scolaire, la bibliothèque de rue, outil d’ATD Quart Monde pour lutter contre les exclusions, s’installe tous les dimanches, de 15h à 17h dans un quartier de Beauvais, au pied des immeubles d’habitation. Une action envers les enfants qui permet par ailleurs de se rapprocher des familles et de créer une dynamique sur le quartier
>>Lire la suite
 
Le Refuge : agir contre l’isolement des jeunes homosexuels
Afin de répondre aux besoins des jeunes victimes d’homophobie et en situation d’isolement à la suite d’un rejet ou de violences familiales, l’association Le Refuge propose un hébergement d’urgence couplé à un accompagnement social. Soutenus par des professionnels et des bénévoles, ces jeunes peuvent dès lors bâtir un projet de vie et entrer dans un processus de réinsertion.
>>Lire la suite

 
Protection de l’enfance : changer de chaise pour changer de posture - 60
Les lois de 2002 et de 2007 placent les familles au cœur des dispositifs de protection de l’enfance. Mais à l’heure où la conception et le rôle de celles-ci évoluent, quels sont réellement leurs besoins ? En 2012, l’observatoire départemental de la protection de l’enfance de l’Oise se saisit de la question de la prise en compte des besoins des familles par l’institution. Cette approche touchant aux postures des élus, des professionnels et des familles, l’observatoire retient une méthodologie fondée sur le théâtre forum, de manière à permettre à chacun de « changer de chaise » pour mieux comprendre l’autre, ses besoins, ses attentes mais aussi ses ressources.
>>Lire la suite
 
DSL à La Grenette - 17
Afin de lutter contre les problèmes de voisinage, l’isolement, et la dégradation de la qualité de vie, les habitants du quartier de la Grenette à Saint-Pierre d’Oleron, soutenus par les institutions locales (Caf, Conseil Général, Municipalité) se mobilisent autour d’actions d’amélioration de l’habitat (signalétique, réparation, sécurisation…). Ces actions centrées sur le cadre de vie sont bientôt complétées par plusieurs temps conviviaux qui renforcent le lien social (fête des voisins, apéros, organisations d’expositions, etc.). Une dynamique positive en faveur de la cohésion sociale sur le quartier qui bénéficie à tous les habitants de la Grenette.
>>Lire la suite
 
<< Début < Précédente 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 Suivante > Fin >>