Menu Contenu
Mineurs non accompagnés : une éducatrice témoigne
"Il faut arrêter de considérer ces jeunes comme un problème. Au contraire, c’est une vraie chance de les rencontrer et nous devons nous donner les moyens de les accueillir". L’intervention de Rozenn Le Berre, aux dernières Assises de la Protection de l’Enfance, début juillet, n’a pas laissé le public de l’atelier consacré aux Mineurs non accompagnés indifférent. Pendant un an et demi, cette éducatrice de 28 ans a auditionné des centaines de jeunes migrants, au sein d’un service d’accueil, pour le compte d’un Département. Une expérience indélébile, dont elle a tiré un livre, publié en Janvier dernier aux éditions La Découverte : «De rêves et de papiers. 547 jours avec les mineurs isolés étrangers».
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
L’habitat participatif en question
Les 13 et 14 octobre prochains, Narbonne accueille les 1ères Rencontres régionales de l’habitat participatif. Comment ça marche ? Quels sont les objectifs, les potentiels et les conditions de réussite d’un projet de ce type. Autant de questions auxquelless s’efforcera de répondre cette manifestation ouverte aussi bien aux particuliers, déjà engagés ou non dans un projet, qu’aux professionnels et élus, au travers d’un programme varié : conférences, ateliers, bourse aux projets… Une initiative organisée par Hab-Fab, un lieu de ressource pour l’habitat participatif.
>Programme et inscription
>> Lire la suite...
 
Finances départementales : accalmie avant le tempête ? Convertir en PDF Version imprimable Bookmark and Share Votre email
L’Odas a présenté les résultats de son enquête annuelle sur les dépenses départementales d’action sociale. Dans un contexte de grande incertitude, en raison de la baisse de dotation globale de fonctionnement et d’accroissement des besoins sociaux, la situation s’avère moins critique qu’attendue. Explications : des éléments conjoncturel ont favorisé une meilleure maitrise de l’augmentation des dépenses et les recettes ont augmenté davantage que prévu. Pas de quoi cependant présagé d’un avenir serein pour les départements, qui continue à resserrer leurs financements sur les compétences obligatoires. Télécharger la publicaton sur www.odas.net 
 
< Précédent   Suivant >