Menu Contenu
Anne Sarah Kertudo, la voix des « déniés de justice »
Le 18 juin 2019, l’Association Droit Pluriel était à l’honneur. Le comité national coordination action handicap (CCAH) l’a désignée comme lauréate de son prix annuel dans la catégorie « changer le regard ». Cette nomination récompense le travail mené par Droit pluriel pour former les professionnels de la justice à l’accessibilité, faire évoluer leurs représentations autour des situations de handicap et favoriser ainsi l’accès des personnes handicapées au droit et à la justice. L’occasion d’évoquer le travail de cette association, soutenue par la Fondation Handicap Malakoff Médéric et accompagnée par le Défenseur des Droits, à travers le portrait qu’Apriles a consacré à sa fondatrice, Anne-Sarah Kertudo.
>> Lire la suite...
 

Abonnez-vous!

>> en savoir plus
 
>> Consultez les dernières lettres d'Apriles
 
Quelle place pour les âgés ?
Comment promouvoir la participation sociale des personnes âgées ? C’est à cette question que s’efforce de répondre le dernier numéro de la revue de "Santé Publique France, La santé en action". Alors que l’on compte aujourd’hui en France 13 millions de personnes âgées de 65 ans, la publication lui consacre un dossier de 37 pages, auquel a contribué une vingtaine d’experts (médecins, sociologues, universitaires…). Cette approche transversale permet de préciser les définitions, définir les enjeux, dessiner des pistes d’actions, s’inspirer de nos voisins étrangers… L’occasion d’évoquer des sujets qui tiennent à cœur à Apriles, comme l’engagement bénévole des séniors ou encore leur participation à l’élaboration des politiques locales.
> Télécharger la révue
 
>>A Pierre Bénite : ensemble pour la réussite des élèves - 69 Convertir en PDF Version imprimable Bookmark and Share Votre email
Centre social de Pierre BénitePour favoriser une meilleure collaboration entre les familles des quartiers populaires, les professionnels socio-éducatifs et l’école, le centre social Maison des Roches organise à Pierre Bénite des rencontres sur les questions d’éducation. Temps d’échanges entre pairs, mais aussi entre parents et professionnels, la démarche a vocation à articuler de manière étroite la réflexion et l’action. Il s’agit de favoriser une meilleure connaissance des pratiques et des représentations pour tenter d’améliorer, à travers la mise en œuvre commune de projets, le dispositif éducatif et notamment l’accompagnement des élèves les plus en difficulté.
>>Lire la fiche

 
< Précédent   Suivant >